Accueil du site > Evénements > 2010 > Dossier WBC Roma > Mots de bilan - WBC 2010 - Roma

Mots de bilan - WBC 2010 - Roma

Dernière mise jour de l'article : 29 août 2010.




- Bilan de l’équipe Féminine :

Bonjour toutes et tous,

Elles avaient un objectif : être la première équipe feminine lors de cette coupe du monde 2010.

Elles l’ont fait !!!

1ére équipe feminine du classement pour certains, championne du monde du monde pour d’autres : en tous les cas, cet objectif nullement acquis a priori a été réalisé !!!

Une volonté à toute épreuve, une motivation de tous les instants, une solidarité inébranlable et un comportement exemplaire sur les terrains, voilà le cocktail proposé durant toute cette compétition par équipe par ces 5 filles.

Merci Marie A, Flora, Perrine, Sonia et Camille pour ces résultats.

J’associe bien évidemment à cette réussite toutes les personnes qui de près ou de loin, y ont contribué (d’Ol le préparateur à François et Dan pour les conseils et la fabrication des booms, les Kookas pour leur soutien à distance...).

Erick (accessoirement le coach de cette équipe)

- Bilan d’un Shadok :

La coupe du monde est un évènement comme les autres ? Approchez et ouvrez la porte qui donne sur la WBC. Une semaine avant le départ, mon esprit vagabonde. Les rounds de Team Relay et de Super Catch tourbillonnent. Vais-je assez vite ? Ai-je le bon matos ? Je ne suis pas prêt.
J-1 : Train, avion, transit, bus, after 8 hours travelling : Hotel ! Good !!! Prenda la camera due cento et ventisei. No, non la due cento dodici.
Plus de 10 nationalités et si l’anglais domine, le mélange des langues sera inévitable et appréciable.
Criblé de trous, le terrain fait concurrence à la lune. Le vent est mauvais, changeant de force et de direction. Que du bonheur. Demain sera le premier jour et la question est : Vivrez-vous la compétition ou la subirez-vous ?
20 équipes sont au rendez-vous : Italie, Brésil, USA, Allemagne, Japon, Australie, Vétéran, Féminine, Nord, Suisse, France. QUE LA FETE COMMENCE !!!

Sur le tarmac, les engins décollent et les aiguilleurs veillent. Une compétition, oui, mais où les enjeux ne vont pas à l’encontre du sport. Pendant les épreuves, les conseils se donnent et s’échangent quelque soit votre équipe. Trop naïf le ptit Matth ?! Peut être pas. Fermez les yeux, écoutez... Oui, ce sont les encouragements inter-équipe. Merci aux Shadoks, à DJ, Logan, Takeshi, Gunter, Michel M, Princess Carly, mister Barnaby et à tous ceux que j’ai oublié.
Après un premier classement, les picadors rentrent dans l’arène. Est-ce un moyen de pression psychologique ? Non ? C’est un moyen de rencontrer les autres équipes, de se situer et de se donner un objectif.
Les Shadoks seront 13ème durant toute la compétition. Somme-nous une équipe infoutu de progresser ? Ou très stable ? ;) À vous de choisir.
Les lanceurs sont fatigués et sentent le musc. Mais sous la couche de crasse, beaucoup de visage rayonnent. Le cœur de la WBC n’est pas loin. Retournons à l’hôtel. Après une bonne douche, un rafraichissement nous attend. Je voudrais une bière pure malte brassée par les moines... Dream man ! That’s a basic one from Italy ! Discussions et rencontres se forment dans tout l’hôtel, c’est une partie intégrante de la WBC. Après 3 jours de Team, chacun est plus à l’aise et une véritable connivence se forment entre les différents pays. Le mélange est en train de prendre, juste à temps pour la visite de Rome. Découvrir un nouveau pays avec des points de vue culturels différents, that’s cool ! ROMA... Les empereurs voulaient éblouir le monde et c’est une réussite. Impressionnante, magnifique, c’est une cité qui se vit. Elle conjugue le passé et le présent. Les romains savent d’où ils viennent, peut être savent-ils où ils vont ?

De retour à l’hôtel, c’est l’heure du diner. Seb ? Tu les veux comment tes calamars ? La cuisine ne refroidit pas les esprits et quelques batailles font rage. L’élastique est l’arme de base. Désolés les frangins Bowers mais cette fois les Rad Revolutions ne passeront pas. Les veillées se poursuivent. What’s happen there ? That’s a secret, only the introduce one can know. La bière est le principal brevage, Une grappa pour toi Vincent ? Servez du rouge pour Mr. Perry. Santé ! The Gel Girwin Day ? That’s boomerang. Le Super style outback, les neurones en ébullitions, voici une épreuve où chacun est sur un pied d’égalité. De « grandes » idées se développent pour le plaisir et les rires. Le pope du boom est arrivé. Le Gel Boat est né. Qui en est le capitaine aujourd’hui ? Le T-shirt australien sera mouillé. Voici une autre facette des compétiteurs que vous découvrez. Les lanceurs sont plus que ce que vous croyez. Merci.

Demain les épreuves in-di-vi-du-elles commencent. Ce sera chacun pour ça gueule. HAHAHAHA you talk bullshit !!! Si le sérieux domine avec raison sur les cercles, la bonne humeur et le partage sont présent. Le vent est instable, coriace et donc inéquitable. Dur, dur d’être un lanceur. Le MTA nous offrira une belle accalmie et de beaux résultats. Mick the kid realise 2mn19s et Sonia 1mn11s WHAOOO !!! That was AWESOME !!! Pour la dernière épreuve, le Trick Catch, chacun en prend pour son grade. Les conditions sont toujours difficiles mais nous avons le plaisir d’assister au final. Andrea nous gratifiera d’un round très propre, chapeau Man ! Alex nous réserve des rattrapages Fast & Furious et nous une petite surprise. Et oui Alex, tu as bien mérité une douche et tu va la prendre froide dans quelques instants. Bravo à toi. Nous rentrons tous à l’hôtel et qu’importe le classement, laissons place à la fête. La remise du classement est vivante, la communauté du Boom à répondu présente. La fête continuera tard dans la nuit. Nous profitons des derniers instants de partage entre tous ces lanceurs, ces nationalités et ces différences. Une belle récompense quelque soit son niveau, c’est ça aussi la coupe. Etre à la world cup, c’est être dans une bulle hors du temps et du quotidien. Vous vivez et vibrez avec 120 personnes passionnés venant des 4 coins du monde. Le retour à la réalité est violent. L’épreuve du retour passé, je me dis : BRAZIL ! If I can, I will go.

All my Friends, stay strong & fun. Take care.

Matth from the Shadoks.

- 

PDF - 45.1 ko
La WBC2010 à Roma vue par Matthieu Lesieur

- 

PDF - 95.1 ko
Le bilan de Thierry Pouthier


Partagez cet article !













+ pour aller plus loin sur notre site, voici une sélection des articles les plus populaires :

- Kookaburra
- Plans
- Echauffements
- Trombinoscope
- Initiation au MTA
- Collections
- Techniques
- Matériaux
- Techniques
- Coupe du monde 2008
- Jean Luc
- CdFdC 2009 : coupe Jean-Luc Villani
- Coupe du monde 2012
- Boomerang du jour
- AG FBF / B’saKdoor 2009
- Démonstrations
- Atelier-Michel
- Best Perf’ au fil des saisons
- Coupe d’Europe 2009
- Coupe du monde 2010
- 5e Bordeaux 2009
- Corrections
- Thèse de Felix Hess
- Ravensburger Bumerang Cup
- Coupe d’Europe - EBC 2011 - Bordeaux
Météo France

Evénements internationaux récents et à venir (liste complète disponible sur ifbaonline.org)

+ tout voir...


"Best perfs" françaises en cours...

Vitesse :
19.3 secondes
Arnaud Tribillon

Endurance :
53 catchs
Arnaud Tribillon

Aussie :
81 points / 100
Olivier Chelmas

MTA :
55.01 secondes
Loofy Boiteux

Précision :
87 points / 100
Loofy Boiteux

Acro’ :
93 points / 100
Jay Royo


+ tout voir...
Copyright Comité National Boomerang - FFVL 2015, tous droits réservés.