Accueil du site > Apprendre > Fabrication > Masques

Masques

Mélange de savoir et d’humour à la Loofy

Dernière mise jour de l'article : 16 mai 2011.



En santé, ne pas confondre dangerosité et risque puisque le
risque = toxicité x exposition x sensibilité
donc, le mieux c’est de :
- réduire la toxicité (par exemple en arrêtant de bosser avec du carbone et en utilisant des matières plastiques dures sans les chauffer, de type polypro, en évitant aussi les particules fines par exemple de bois ...)
- réduire ton exposition en travaillant en Franche-Comté, c’est à dire dehors dans un lieu ouvert avec une petite brise et un grand soleil (pas trop d’humidité relative dans l’air)
- ne pas être trop sensible, et donc manger de la viande bien rouge et de la cancoillotte + de la bière mais ca c’est parce qu’il y a de la levure et que c’est bon pour la peau

Une fois ces 3 principes appliqués, quels sont les différents types de masques ?

Il existe les appareils filtrants et les appareils isolants

- Les appareils filtrants sont des masques équipés de filtres qui retiennent les gaz ou les poussières et qui épurent l’air respiré. L’air filtré provient de la zone polluée. Les caractéristiques et l’état du filtre sont donc déterminants.

Ils peuvent être séparés en deux grandes catégories :

— Les appareils dépourvus d’assistance mécanique, dits à pression négative, c’est-à-dire munis seulement d’un filtre et qui sont réservés aux travaux de courte durée. Il en existe de deux sortes :

1. Les pièces faciales filtrantes, communément appelées « masques jetables » et auxquelles le filtre est incorporé. Ils sont jetés en totalité après usage.

NB : il serait plus approprié de parler de « masque à usage unique » car cette appellation signifie clairement qu’ils doivent être jetés une fois souillés. Très souvent ils sont gardés dans des conditions d’hygiène insatisfaisantes et réutilisés alors que l’intérieur est pollué et que leur étanchéité n’est plus garantie

2. Les demi-masques ou masques complets : le premier protégeant la bouche et le nez, le second recouvrant la totalité du visage. Ils sont lavables et réutilisables. Seule la cartouche vissable contenant le filtre doit être régulièrement changée.

NB : l’inconvénient de ce type d’appareils est que le passage de l’air au travers du filtre est assuré par les seuls échanges respiratoires, ce qui les rend difficiles à supporter en cas d’effort durable. Ils ne sont donc adaptés que pour les travaux ponctuels et de faible intensité.

— Les appareils à ventilation assistée, dits à pression positive, c’est-à-dire équipés d’un ventilateur motorisé permettant d’augmenter le débit d’air respiré. Ils augmentent le confort de l’opérateur et assurent une surpression à l’intérieur du masque qui permet de chasser les polluants qui tentent de pénétrer par le joint facial.

- Les appareils isolants sont des masques alimentés en air ou en oxygène depuis une source non contaminée de sorte que l’opérateur est isolé de la zone polluée.

Règles d’utilisation

il convient de s’interroger sur :

- L’adéquation du masque et du type de filtre utilisé à la nature du risque encouru
- Le bon usage qui en est fait
- Les conditions d’entretien et de stockage des appareils
- La nature des vérifications à effectuer.

Typologie des filtres

Le choix du filtre est lié à la nature de la pollution. On distingue les filtres anti-aérosols (poussières et liquides) et les filtres anti-gaz.

- Les filtres anti-aérosols sont classés en trois classes d’efficacité :

— Classe P1 Au moins 80 % des l’aérosol est filtré, ce qui représente une efficacité relativement faible
— Classe P2 Au moins 94 % de l’aérosol est filtré
— Classe P3 Au moins 99,95 % de l’aérosol est filtré (soit une pénétration inférieure à 0,05 %), ce qui correspond à une haute efficacité

Quand le filtre est encrassé, il se colmate et rend la respiration difficile.

Comment reconnaît-on visuellement la catégorie à laquelle appartient un filtre ?

Les filtres anti-aérosols sont blancs et possèdent sur la tranche une bande blanche contenant les indications suivantes :

- P1, P2, P3 (selon la classe d’efficacité)
- le nom du fabricant
- R (réutilisable) ou NR (non réutilisable)
- Le marquage CE suivi d’un numéro à 4 chiffres (il est important qu’ils soient certifiés !)

Les filtres anti-gaz

Ils sont classés en trois catégories, de la plus faible autonomie d’utilisation à la plus grande. Lorsqu’un filtre anti-gaz est saturé, il laisse passer la totalité des polluants.

Ils sont dotés d’une lettre qui correspond à un gaz ou à une famille de gaz ou de vapeur. Exemple : E = dioxyde de soufre et autres gaz et vapeurs acides.

Si le filtre est efficace contre deux familles de gaz, il est affecté de deux lettres

Exemple : AB : gaz et vapeurs organiques et gaz et vapeurs inorganiques

Aussi, un filtre classé AB3 est un filtre de grande durée d’autonomie contre les gaz organiques et inorganiques.

Aucun moyen ne permet de détecter à quel moment un filtre est saturé (temps de claquage).

Conseil : changer de filtre après chaque utilisation et d’autant plus rapidement que l’atmosphère est polluée, humide, et que le débit d’air à filtrer (ou le rythme respiratoire) est élevé.

Comment reconnaît-on visuellement un filtre anti-gaz ?

Les filtres sont entourés d’une ou plusieurs bandes de couleur (exemple : gris + vert) associées aux lettres précitées et par conséquent à un type de gaz ou vapeur.

Exemple : E = jaune = dioxyde de souffre...

Le marquage indique également :

- la norme EN 14387 et l’année
- la date limite d’utilisation
- le nom du fabricant
- les gaz et vapeurs contre lesquels il protège
- le marquage CE suivi d’un numéro à 4 chiffres

Certains filtres protègent à la fois contre les gaz et aérosols ; ils possèdent alors un double marquage. Il est également possible de juxtaposer plusieurs filtres, en fonction des polluants divers rencontrés simultanément sur un poste. et sinon, une adresse qui peut-être utile : http://www.inrs.fr/publications/ED780.html

Enfin, la dernière solution, et la plus efficace : fais faire tes booms par d’autres pour qu’ils bousillent leur santé et ainsi tu resteras en très bonne santé pour pouvoir encore lancer sur les terrains pendants que tes potes seront sous assistance respiratoire à l’hosto... ;-)

Loofy

Masque 4255 chez 3m

Oliv1900



Partagez cet article !













+ pour aller plus loin sur notre site, voici une sélection des articles les plus populaires :

- Kookaburra
- Plans
- Echauffements
- Trombinoscope
- Initiation au MTA
- Collections
- Techniques
- Matériaux
- Techniques
- Coupe du monde 2008
- Jean Luc
- CdFdC 2009 : coupe Jean-Luc Villani
- Coupe du monde 2012
- Boomerang du jour
- AG FBF / B’saKdoor 2009
- Démonstrations
- Atelier-Michel
- Best Perf’ au fil des saisons
- Coupe d’Europe 2009
- Coupe du monde 2010
- 5e Bordeaux 2009
- Corrections
- Thèse de Felix Hess
- Ravensburger Bumerang Cup
- Coupe d’Europe - EBC 2011 - Bordeaux
Météo France

Evénements internationaux récents et à venir (liste complète disponible sur ifbaonline.org)

+ tout voir...


"Best perfs" françaises en cours...

Vitesse :
19.3 secondes
Arnaud Tribillon

Endurance :
53 catchs
Arnaud Tribillon

Aussie :
81 points / 100
Olivier Chelmas

MTA :
55.01 secondes
Loofy Boiteux

Précision :
87 points / 100
Loofy Boiteux

Acro’ :
93 points / 100
Jay Royo


+ tout voir...
Copyright Comité National Boomerang - FFVL 2015, tous droits réservés.