Accueil du site > Apprendre > Fabrication > IUT Science et Génie des Matériaux à Nantes

IUT Science et Génie des Matériaux à Nantes

Dernière mise jour de l'article : 6 février 2012.



Bonjour,

Je suis un étudiant en IUT Science et Génie des Matériaux à Nantes et je mène une étude théorique sur le boomerang. Mon étude consiste à créer théoriquement un boomerang en composite, et de justifier ce choix de matériau.

N’étant pas un expert sur les boomerangs, mais ayant lus votre article sur la conception d’un boomerang en composite , je voudrais savoir si vous serez intéressé pour correspondre avec nous et pouvoir nous éclaircir sur les propriétés que doivent avoir un boomerang (Poids minimal et maximal ? Résistance aux choc ? Etc.).

Bonne fin de week-end,
Maxime Dumas.


Bonsoir Maxime,

l’article en question est de Laurent Garnier qui pourra ajouter certaines précisions à ce que j’écris.
La densité des matériaux que l’on utilise est comprise entre environ 0.75 et 1.2.
La rigidité (module de Young) est un facteur important.
La résistance aux chocs ne devrait pas être un paramètre utile si le lanceur s’arrange pour lancer dans une zone dégagée ... ce qui est 96% des cas mais qui devrait être 100% (il arrive en effet qu’un poteau de rugby soit sur la trajectoire :-(
La limité élastique est important car il nous arrive de tordre les pales (réglage de l’incidence et du dièdre) avant de lancer ... et la bakélite n’aime pas forcément cela.

Les matériaux utilisés sont le CPL Okoumé, le polypropylène, la bakélite, la fibre+résine.

Votre mission, si vous l’acceptez, réaliser un boomerang de ce type (par ex.) dans un matériau aussi rigide que la bakélite, d’une densité égale ou légèrement inférieure, moins fragile et plus résistance pour la même épaisseur 2mm.

Cordialement.
Laurent Blanchard.


Bonjour Maxime

[...]

Concernant le petit article sur mes booms en carbone, il faut savoir que cette méthode n’est pas la plus courante. Généralement il y a 2 solutions :
- Simplement utiliser une plaque carbone/epoxy déjà stratifiée
- Utiliser un moule et stratifier le tissu de carbone avec la résine directement dedans (technique que d’autres décriront mieux que moi, voir le blog de Matthieu Lesieur par exemple)

Ma méthode n’est qu’une sorte d’intermédiaire parce que les plaques toutes faites courante n’étaient pas assez rigides pour mon usage et que je n’avais pas envie de faire de moules (pour plusieurs raisons).

Densité des matériaux : c’est plutôt autour de 1.5 pour les composites epoxy/carbone, 1.35 en moyenne pour le papier bakélisé, nettement plus pour les composites verre/epoxy (à vérifier mais ça doit être autour de 2-2.1)

Il est relativement rare de casser un boom de ce genre (hors poteau de rugby effectivement...).
Par contre pour certains modèles la rigidité est importante pour éviter les flexions et torsions de pales au moment du lancer. Et si on peut régler la plupart des boomerangs en tordant un peu les pales, il faut que ces torsions soient volontaires et non pas intempestives et aléatoires => parfois plus c’est rigide, mieux c’est.

Pour moi c’est la justification principale de l’usage de ce genre de matériaux onéreux : obtenir un compromis rigidité/finesse/masse particulier.

Laurent Garnier



Partagez cet article !













+ pour aller plus loin sur notre site, voici une sélection des articles les plus populaires :

- Kookaburra
- Plans
- Echauffements
- Trombinoscope
- Initiation au MTA
- Collections
- Techniques
- Matériaux
- Techniques
- Coupe du monde 2008
- Jean Luc
- CdFdC 2009 : coupe Jean-Luc Villani
- Coupe du monde 2012
- Boomerang du jour
- AG FBF / B’saKdoor 2009
- Démonstrations
- Atelier-Michel
- Best Perf’ au fil des saisons
- Coupe d’Europe 2009
- Coupe du monde 2010
- 5e Bordeaux 2009
- Corrections
- Thèse de Felix Hess
- Ravensburger Bumerang Cup
- Coupe d’Europe - EBC 2011 - Bordeaux
Météo France

Evénements internationaux récents et à venir (liste complète disponible sur ifbaonline.org)

+ tout voir...


"Best perfs" françaises en cours...

Vitesse :
19.3 secondes
Arnaud Tribillon

Endurance :
53 catchs
Arnaud Tribillon

Aussie :
81 points / 100
Olivier Chelmas

MTA :
55.01 secondes
Loofy Boiteux

Précision :
87 points / 100
Loofy Boiteux

Acro’ :
93 points / 100
Jay Royo


+ tout voir...
Copyright Comité National Boomerang - FFVL 2015, tous droits réservés.