Accueil du site > Images/médias > Portraits > Entretien avec Arnaud Tribillon

Entretien avec Arnaud Tribillon

Par Jérôme Minard

Dernière mise jour de l'article : 30 décembre 2008.



NOM : TRIBILLON Prénom : Arnaud Age : 29 ans

Profession : professeur d’EPS (c’est toujours comme ça qu’on dit ?) et oui !!

Palmarès : champion Européen de rattrapages acrobatiques en 2001, double champion de France 2004 et 2005 / vice-champion du monde par équipes à Charleville en 2004 / recordman du monde de MTA illimité

Performances : vitesse : 18.8 Endurance : 70 Aussie : 92 MTA : 52" Précision : 46/50 85/100 Acro : 102

FBF : "Bonjour Arnaud. Te voilà Champion de France pour la deuxième année consécutive, vice-champion du monde par équipe, recordman mondial de MTA illimité et j’en oublie sans doute. Comment vis-tu ces résultats exceptionnels ?"

Arnaud TRIBILLON : "J’avoue que je suis particulièrement content de cette année écoulée. Pour la seconde fois je suis premier au championnat Français et en plus je détiens le record mondial de M.T.A illimité avec un vol de 3 minutes et 10 secondes. J’espère que je serai en pleine possession de mes moyens pour la prochaine Coupe du Monde pour apporter le maximum à l’équipe de France."

FBF : "La prochaine Coupe du Monde aura lieu au Japon en Juillet prochain, nous sommes à cinq mois de l’échéance... Comment prépares-tu ce nouveau défi sur le plan physique comme sur le plan mental ... ton talon d’Achille ?"

Arnaud TRIBILLON : "En ce qui concerne la préparation physique le plus gros du travail est réalisé pendant l’hiver avec des exercices spécifiques de renforcement musculaire. Dès que les beaux jours reviennent (en général après les vacances de Février) je recommence à lancer dehors progressivement. 1 puis 2 entraînements par semaine pour arriver à 3 ou 4 par semaine. Avec toujours en plus une séance ou 2 de renforcement musculaire. Pour être prêt à la Coupe du monde je dois progresser encore en précision surtout, M.T.A et Aussie Round pour être parmi les meilleurs. Et travailler mon mental pour ne pas m’énerver, même si j’ai beaucoup progressé de ce côté je dois encore m’améliorer. Quant à mon talon d’Achille, il s’agit plutôt mon "tendon du coude" qui j’espère va me laisser tranquille cette année.

JPG - 61.6 ko

FBF : "Nous l’espérons aussi. Tout le monde sait que ta discipline sportive phare après le boomerang est le base-ball, penses-tu que ce dernier t’a apporté pour ta pratique du boomerang, je pense au lancer, et crois-tu, et c’est au prof. d’EPS que je m’adresse, qu’il existe d’autres disciplines tremplin pour le boomerang ?"

Arnaud TRIBILLON : "Le base-ball m’a apporté énormément pour le boom : le lancer mais aussi toutes les lectures de trajectoires des booms ne m’ont pas posés de problèmes ainsi que les rattrapages. Je suis d’ailleurs devenu champion de France de rattrapage acrobatique avec 91 points et ce dès ma première année de boom en 1999. Je pense que le handball est la discipline tremplin pour le boom. Notamment à travers Stéphane Gigon qui finit 4ème en individuel à la Coupe du Monde à Kiel en 2002 et Marie Morard qui lance très bien, mais aussi Thomas Hermann et moi même. J’ai fait du handball pendant deux années."

FBF : "Base-ball, hand-ball... qu’est-ce qui t’a conduit au boomerang ? Quel est le petit plus qui fait que tu restes dans une discipline, on doit bien le dire, marginale et accaparante..... plusieurs milliers de kilomètres à tes frais pour se rendre sur les tournois ?"

Arnaud TRIBILLON : "J’ai toujours aimé lancer. Au départ je lançais une balle de base-ball puis le club s’est mis au soft-ball où le lanceur effectue un lancer par en dessous. Le jeu du soft-ball ne me plaisant plus je me suis mis au handball mais le jeu est un peu trop "physique" à mon goût. Si bien que j’ai opté pour le boomerang suite à un stage effectué en licence où j’ai appris à construire des booms. C’est en lançant à la Malcombe (à Besançon) que je suis tombé sur Laurent Crassa qui m’a montré les diverses disciplines et là j’ai vraiment accroché au boom. Quand j’ai vu les différentes trajectoires obtenues circulaires et rapides, étirées, "suspendues" je voulais absolument moi aussi être capable de faire les mêmes. Maintenant ce qui me plait dans le boom c’est qu’à chaque saison je m’améliore dans une des disciplines. Cette année par exemple, c’est en M.T.A illimité et en endurance avec 70 rattrapages ainsi qu’en rattrapage acrobatique avec 102. C’est cette volonté de toujours faire mieux qui me pousse entre autres à continuer dans le boom. Mais aussi tout simplement le plaisir de voir ses booms voler !"

FBF : "En effet, si l’on regarde ton classement depuis tes premiers pas en compétition, on s’aperçoit que tu n’as pas mis longtemps à te hisser au meilleur niveau : top 10 depuis 2001, une ascension fulgurante ! Par rapport à la suprématie européenne : Manuel Schütz (l’extra-terrestre), Fridolin Frost, Alex Opri, ... comment te situes-tu sur le plan mental et sportif... penses-tu avoir atteint un niveau de compétitivité ?

Arnaud TRIBILLON : "Sur le plan mental, mes résultats au classement français et la seconde place par équipe à la Coupe du Monde m’ont donné une véritable confiance. Maintenant, je dois concrétiser en m’illustrant à une grande compétition. Pour être compétitif avec les meilleurs je dois impérativement m’améliorer partout sauf peut-être en acro où là je suis parmi les meilleurs. J’ai battu plusieurs fois en extérieur Manuel en acro, mais je suis loin de son niveau. Dans le sens où il parvient à être performant partout comme Frido ou Alex. De mon côté j’ai beaucoup progressé en vitesse, endurance ; il reste à travailler l’aussie round et M.T.A et évidemment la précision qui reste ma bête noire. Maintenant, je ne lance pas depuis aussi longtemps qu’eux et je ne sais pas encore jusqu’où je vais progresser puisque pour le moment chaque année j’améliore au moins une de mes performances. Mais une chose est sure, je ne suis pas encore à l’heure actuelle à leur niveau."

FBF : "Mettons à part, le cas de Manuel : triple champion du monde en individuel, excusez du peu, et intéressons-nous à nos amis allemands : triple champions du monde par équipe. Que manque-t-il en France (et même ailleurs) pour bousculer les équipes d’outre-Rhin ? Que pouvons ou devons-nous mettre en place ? De quels moyens auraient besoin les lanceurs selon toi ?

Arnaud TRIBILLON : "J’ai fait et vais refaire des tournois en Allemagne ; durant un déplacement avec Günter Möller, celui-ci m’explique que les lanceurs Allemands lancent depuis des années ensemble aux coupe du Monde. Depuis que je lance, les équipes de France ont ou vont changer. Notre force à Charleville (NDLR : Coupe du Monde 2004 où l’équipe de France termine 2ème), c’est que nous avions déjà fait une coupe du monde ensemble mis à part Olivier Chelmas. Les Allemands ont la même équipe depuis plusieurs coupes du monde, ils se connaissent par coeur. Ils savent qui va lancer ou non et cela ne pose pas de problème. Et s’ ils hésitent entre plusieurs lanceurs, ils font une sélection entre eux. De façon très simple : un round et les plus performants lancent. Je pense que nous ne pratiquons pas assez le système de se "tirer la bourre" au sein de l’équipe. Pourtant, c’est bien car la pression de la sélection fait que les lanceurs sont moins tendus à mon avis après."

FBF : "Pour la Coupe du Monde, puisque c’est le sujet brûlant, tu vas retrouver d’anciens sélectionnés en équipe de France : Christophe Dautriche qui fait un retour fracassant cette saison, Yves Cazé avec qui tu partages cette 2ème place en coupe du monde, Daniel Abeleiras qui monte en équipe 1 et qui lance au sein de ton club, Sébastien Guiheux qui monte lui aussi en équipe une et Fred Plantec qui effectue, lui aussi, un retour étonnant cette saison. Comment voyez-vous vos chances de défendre cette seconde place ?"

JPG - 20.5 ko

Arnaud TRIBILLON : "Pour défendre cette seconde place nous devons être vraiment constants partout. Et je pense que notre force réside dans le fait que nous sommes tous expérimentés et à mon avis équipés. Mais le combat sera rude face aux Américains vexés de leur 4ème place, les Japonais à domicile peuvent être dangereux comme nous l’avons été, sans oublier les Suisses et évidemment les Allemands. Bref, rien n’est gagné !!!! Nous devons je pense faire un tableau avec les différentes épreuves en fonction du vent et se positionner par rapport à cela. Afin que chaque lanceur apporte le maximum à l’équipe suivant ses points forts. L’idéal serait de tous se voir à une compétition pour faire le bilan de qui serait susceptible de faire telle ou telle épreuve. Ainsi, chaque lanceur bosse spécifiquement une ou plusieurs épreuves."

FBF : "Je sens que tu as envie d’en découdre et nous avons hâte de vous voir rivaliser avec le gratin boomeranguistique de la planète. Nous suivrons avec passion et intérêt votre parcours qui, n’en doutons pas, sera exceptionnel. Si tu le veux bien je te donne rendez-vous après la coupe du monde pour une petit analyse à chaud de votre tournée. En attendant, bon courage pour ta préparation et merci de t’être prêté à ce jeu du question-réponse.... au plaisir sur les terrains."



Partagez cet article !





Commentaires :

  • rohin, le 30 octobre 2012 vers 17h à propos de "Entretien avec Arnaud Tribillon"
  • qui j’espère va me laisser tranquille cette année. Quant à mon talon d’Achille, il s’agit plutôt mon bestessay
  • jerem, le 8 octobre 2012 vers 12h à propos de "Entretien avec Arnaud Tribillon"
  • Très sympa cet interview ! Bravo, jerem fan de Manga
  • Beauchamps Matthieu, le 17 avril 2012 vers 09h à propos de "Entretien avec Arnaud Tribillon"
  • Bonjour,

    Je travaille à la rédaction de l’émission scientifique "On n’est pas que des cobayes" diffusée sur France 5. Je souhaiterais rentrer en contact avec Arnaud Tribillon. Auriez-vous ses coordonnées ? Ne serait-ce qu’un email ?

    Bonne journée à vous.

    Cordialement

    - Matthieu Beauchamps
    - Société de Production 2P2L
    - Emission On n’est pas que des cobayes
    - 06 86 74 19 87
    - 01 53 98 82 15










+ pour aller plus loin sur notre site, voici une sélection des articles les plus populaires :

- Kookaburra
- Plans
- Echauffements
- Trombinoscope
- Initiation au MTA
- Collections
- Techniques
- Matériaux
- Techniques
- Coupe du monde 2008
- Jean Luc
- CdFdC 2009 : coupe Jean-Luc Villani
- Coupe du monde 2012
- Boomerang du jour
- AG FBF / B’saKdoor 2009
- Démonstrations
- Atelier-Michel
- Best Perf’ au fil des saisons
- Coupe d’Europe 2009
- Coupe du monde 2010
- 5e Bordeaux 2009
- Corrections
- Thèse de Felix Hess
- Ravensburger Bumerang Cup
- Coupe d’Europe - EBC 2011 - Bordeaux
Météo France

Evénements internationaux récents et à venir (liste complète disponible sur ifbaonline.org)

+ tout voir...


"Best perfs" françaises en cours...

Vitesse :
19.3 secondes
Arnaud Tribillon

Endurance :
53 catchs
Arnaud Tribillon

Aussie :
81 points / 100
Olivier Chelmas

MTA :
55.01 secondes
Loofy Boiteux

Précision :
87 points / 100
Loofy Boiteux

Acro’ :
93 points / 100
Jay Royo


+ tout voir...
Copyright Comité National Boomerang - FFVL 2015, tous droits réservés.