Plans longue distance

Sur cette page vous trouverez des plans de boomerangs "qui vont loin" : soit pour la compétition, soit pour le plaisir du beau et grand vol.

Mise en garde : en aucun cas il ne s'agit de boomerangs de début, ni du point de vue de la construction ni au niveau des réglages et du lancer  !!!  Il s'agit de boomerangs souvent denses et rapides qui impliquent une réelle conscience des dangers potentiels de la part du lanceur...

Les plans sont disponibles en fichier .pdf ou .jpg à la fin de l'article. Pour chaque modèle nous mettrons un petit descriptif, quelques conseil ou un mot du concepteur.

les *** indiquent le niveau de difficulté de * à *****

 

  • Boomerang d'initiation à la LD ***

Il s'agit d'un modèle de longue distance extrèmement simple pour toute personne qui veut obtenir un modèle de compétition sans trop d'efforts. On obtiendra pas un engin au top du top de cette façon mais cela permet pour un constructeur moyen de réussir ses premiers vols au-delà de 100m ( ne rêvons pas, pour battre des records il faut un engin plus élaboré).

Ce plan avait été publié dans un article intilué "la longue distance pour les nuls", en 2012, sur notre précédent site.

Il faut une plaque de carbone bien plane de 2mm ou un peu plus. 2,5mm maximum en tout cas (cela se trouve maintenant couramment sur internet ). Les profils sont très basiques, les réglages essentiels sont indiqués sur le plan. Comme il y a peu de matière à enlever les profils sont facilement reproductibles et peuvent être poncés à l'eau, ce qui évite la production de poussière.

Le lancer est classique pour un boomerang de ce type : très incliné (environ 30° par rapport à l'horizontale), légèrement vers le haut et assez proche du lit du vent (pas à 45° à droite comme un boomerang classique, plutôt autour de 20°). Il faut lancer doucement lors des premiers essais pour tout de suite détecter les premières correction à effectuer, ce qui diminue le risque de le perdre trop rapidement. Même simplifié cela reste un boom de LD...

Même pour la déco j'avais fait ultra simple : une bombe de blanc et de fluo suffisent, même pas de vernis. Ce boomerang se construit en 30mn montre en main. Cette déco est très satisfaisante en terme de visibilité et sécurité.

 

  • Mini-serpette n°13    *****

Cette série de boomerangs ne se destine pas à la compétition mais aux lanceurs qui aiment le beau vol. Attention : le lancer comme les réglages sont  pointus. Le résultat n'est pas garanti !!! J'en ai contruit une exceptionnelle pour deux ratées...

Cette petite serpette est la 13ème forme d'une longue famille.

Le plan qui est présenté est optimisé pour les conditions de vent calmes et permet un retour parfait même par vent absolumment nul, ce qui n'est pas évident à obtenir pour des boomerangs en fibre au-delà de 50m. Dans ces conditions on pourra voler à 60-70m avec une trajectoire ovale. Le retour se fait au ras du sol et le lancer ne pardonne pas les aproximations. En tout dernier recours, quand toutes les astuces de réglages ont été utilisées, un très léger dièdre positif (1mm...) sur la pale d'attaque peut être testé. Dès qu'il y a 5-10km/h de vent le lancer devient assez facile, il suffit d'incliner un peu moins le boom.

Pour voler avec un peu de vent il suffit de déplacer progressivement les lests plus vers l'extrémité de la grande pale. Des vols de plus de 80m deviennent possibles. (je mettrai les plans des autres versions au fur et à mesure)

 

  • Grand napo de Herb Smith ***

Herb Smith, pionnier et véritable légende du boomerang, nous a laissé un hértitage conséquent : l'emploi de nouveaux matériaux, des formes sublimes et les premiers vrais boomerang de longue distance. Ses créations sont encore une source d'inspiration pour nombre d'entre nous.

Le "Ninja bud" date des années 90 et était à la base un grand boom en bakélite de 4mm. Ce genre de monstre n'est malheureusement pas à la portée de tous les bras... mais se prète très bien à une réduction. Voici donc une version plus petite, plus dense (verre/époxy) qui vole déjà entre 50 et 60m avec des profils très classiques et sans lests. Il peut voler dans des conditions de vent assez larges et possède une trajectoire très élégante.

La construction ne présente pas de grande originalité mais comme toujours avec ce genre de forme toute en courbes il faut soigner la découpe pour conserver l'ésthétique. La plan propose des profils très simples et accessibles, il est possible pour ceux qui veulent voler plus loin de travailler les profils sous les bords de fuite et/ou d'ajouter du lest sur la pale d'attaque. Mais essayez déjà comme ça, il est facile à régler et vraiment magnifique en vol.

 

  • 3D, version semi longue distance ****

Tous les compétiteurs ou presque possèdent dans leur sac à booms des "3D", booms d'aussie-round conçus par Laurent Froment et Nicolas Rouland. La forme originale a malheureusment été transformée un peu vite en objet décoratif alors que sous la gangue se cachait un diamant... J'ai fait évoluer doucement ce 3D "zéro" en le typant un peu plus pour le beau et grand vol.

La construction demande d'être soigneux et précis au niveau des profils. De nombreux réglages se font au niveau du coude, et la portée s'ajuste essentiellement en travaillant sous le bord d'attaque de la pale d'attaque. Par vent parfaitement nul on peut déjà voler à 60-70m et il y a moyen de voler nettement plus loin avec une brise modérée et des lests adaptés.

 

  • Mini serpette n°15 ***

La quinzième du nom. Contrairement aux précédentes cette forme est ralativement facile à régler et bien reproductible. J'en ai déjà fabriqués 16 en fibre de verre de 2,7 à 3,2mm, ils sont presque tous réussis. Je recommande à ceux qui sont tentés par ce genre d'engins de commencer par cette version.

Portée 50 à 80m+ selon les profils et les réglages... Ce boom est sublime dans les conditions de vent calme. Une notice de réglage/construction détaillée est à télécharger avec le plan.

Book | by Dr. Radut